Villes et villages de Corse : la liste détaillée

L’idée est de recenser ici tous les villages corses et toutes les villes de l’île de Beauté afin de noter les sites remarquables. Cette page se remplira au fur et à mesure de l’avancée du site. Si vous ne trouvez pas une ville ou un village que vous affectionnez particulièrement, vous pouvez me l’indiquer. Il suffit d’utiliser le formulaire de contact. Bref, jetez un œil aux petites descriptions accompagnant chaque ville. Vous connaîtrez ainsi les choses à voir absolument lors de votre passage. Vous pourrez vous émerveiller de tout lors de votre séjour !

Ajaccio

La ville d’Ajaccio est la capitale de la Corse et le chef-lieu du département de la Corse du Sud. Située sur la côte au sud-ouest de l’île de beauté, la cité portuaire bénéficie d’une position privilégiée et à l’abri.

C’est aussi la ville de naissance de Napoléon Bonaparte. A ce titre, elle présente notamment le Musée de la Maison Bonaparte localisé dans la Casa Bozzi, du nom de jeune fille de la mère de Napoléon. C’est dans cette maison que le futur empereur est né. On y trouve ainsi des objets lui ayant appartenu et une histoire du patrimoine corse.

Le palais Fesch est un autre musée important de la ville. On peut y admirer une collection importante de peintures italiennes. A proximité de la ville, et sur le territoire de la commune, on peut se promener sur le site des îles sanguinaires, îles encore sauvages et abritant notamment une colonie de goëlands.

Bastia

La ville est la préfecture de la Haute-Corse. Elle est située sur le littoral au nord-est de l’île. Elle se présente sous la forme d’une citadelle composée notamment de maisons historiques et typiques appartenant à la noblesse corse dont la casa Zerbi, la Casa Tagliacarne, ou encore la Casa Luri aux façades colorées. Plusieurs édifices religieux peuvent être visités comme l’Oratoire de la Confrérie Sainte-Croix, l’église paroissiale Saint-Jean Baptiste ou encore la Cathédrale Sainte-Marie de l’Assomption. D’autres bâtiments sont à voir comme le Pavillon des nobles douze, le palais fortifié des gouverneurs, ou la porte Louis XVI. Côté plage, on pourra bronzer sur l’Arinella qui dispose d’un parking gratuit.

Nos recommandations pour le bateau et la plongée :

Costa Verde Loisirs : centre d’activités nautiques sur le Port de Taverna à Santa-Maria-Poggio à moins de 50 km au sud de Bastia.

Porto-Vecchio

Située au sud de l’île, Porto-Vecchio est la troisième ville la plus peuplée de Corse après Ajaccio et Bastia. La République de Gênes y a établi une forteresse au 16ème siècle. Maintes fois détruite et reconstruite, ses vestiges font aujourd’hui partie du patrimoine de la « cité du sel ». Le port attenant est plaisant et reste un lieu de promenade agréable doté de bars et de restaurants divers. L’arrière-pays comprend de nombreux sites archéologiques dignes d’intérêt comme Tappa, Ceccia, Araghju ou encore Cucuruzzu. Certaines des plus belles plages de l’île se trouvent à proximité : la plage de Palombaggia et celle de Santa Giulia.

Corte

Située au centre de l’île sur un éperon rocheux au milieu des montagnes, la ville de Corte est la capitale historico-culturelle de la Corse. Pascal Paoli (ou Pasquale de Paoli) l’a en effet choisie pour devenir la capitale de la Corse indépendante au 18ème siècle. Ville aux ruelles pleines de charme, elle abrite de nombreux monuments historiques. On y visitera notamment la Citadelle fortifiée, l’église de l’Annonciation, la chapelle Sainte-Croix ou le Palazzu Naziunale. C’est aussi la ville de l’Université de Corse qui accueille plusieurs milliers d’étudiants. La cité est le point de départ parfait pour des randonnées au cœur de l’île, par exemple dans la vallée de la Restonica ou du Tavignanu.

Calvi

Calvi est l’une des villes les plus importantes de la région de la Balagne. Elle se situe sur la côte ouest au nord de l’île. Sa citadelle, incontournable, surplombe la baie. Elle permet d’avoir une vue panoramique sur la Balagne à partir des remparts. A proximité, sur le petit cap à l’ouest de la ville, se dresse le phare de la Revellata. Il culmine à environ 100 m de haut. La presqu’île est aussi connue pour être l’un des meilleurs spots de plongée de l’île. A l’est de Calvi, on trouve aussi le village d’Occi. Il s’agit d’un remarquable village fantôme dans lequel on peut se balader. Il a été abandonné au 15ème siècle par ses habitants qui fuyaient les Sarrazins.

non eget vulputate, risus. elementum id, ipsum vel,